fr / en / es
>
>
Florence Hocq, DG de Leborgne : « Davantage d’opportunités de développement avec Mob Mondelin » - VIDEO
Actualités
société - 12.04.2019

Florence Hocq, DG de Leborgne : « Davantage d’opportunités de développement avec Mob Mondelin » - VIDEO

Florence Hocq, DG de Leborgne : « Davantage d’opportunités de développement avec Mob Mondelin » - VIDEO

L’acquisition de Leborgne par le groupe Mob Mondelin est officielle. Depuis début avril, le nouvel ensemble est le premier fabricant français d’outillage à main. Genèse, synergies, opportunités de développement pour les 3 marques, Thibaut Moulin et Florence Hocq, respectivement à la tête de Mob Mondelin et Leborgne, détaillent ce rapprochement…
 

« La marque Leborgne, c’est la légitimité d’une usine française reconnue et d’excellents forgerons qui ont toujours eu cette faculté à innover et à tirer le marché vers le haut, au point d’être suivie par les autres acteurs du marché. Ce n’est pas un hasard s’il y a aujourd’hui une vraie reconnaissance des utilisateurs. » C’est par ces mots que Thibaut Moulin, directeur général de Mob Mondelin, retrace la genèse du rachat au groupe Fiskars. Un rachat qui fait du nouvel ensemble, le premier fabricant français d’outillage à main avec 3 usines, toutes situées en Rhône-Alpes.

Pour lui, Leborgne est une parfaite illustration de « la rencontre d’un vrai savoir-faire industriel avec l’écoute permanente du terrain, ce qui permet de développer des gammes de produits pertinentes qui ont du sens pour les utilisateurs. » Une philosophie et un regard qui promettent de se renforcer encore grâce à ce rapprochement. « Nous avons beaucoup de chance de rentrer dans le groupe Mob Mondelin, éclaire ainsi Florence Hocq, directrice générale de Leborgne. Nous allons avoir davantage d’opportunités de nous développer par rapport à ce que l’on pouvait faire sein de Fiskars, qui a plutôt des velléités à s’orienter sur le grand public. Or notre marque est d’abord, et avant tout, une marque professionnelle, à la fois du côté du bâtiment, mais également dans l’univers du jardin. D’ailleurs nous apportons à Mob Mondelin cette compétence et cette ouverture vers le marché du jardin. »

 

« Synergies industrielles et commerciales »

 

Et les synergies entre les 3 marques, qui vont cohabiter, sont clairement établies. « Le positionnement de Mob, Mondelin et Leborgne est naturellement très cohérent, détaille Thibaut Moulin. Les synergies sont d’abord industrielles par l’ajout de nouveaux savoir-faire comme la mécanoplastie et la mécanosoudure, qui vont permettre à Leborgne d’internaliser des productions ou de développer de nouvelles familles de produits. Elles sont également commerciales, avec une force de vente de 23 personnes en France. Nous allons ainsi pouvoir renforcer la place de Leborgne dans la distribution professionnelle, qui est le terrain de jeu naturel de Mob et Mondelin, et bénéficier de cette nouvelle clientèle dans le monde du jardin. »

Pour Leborgne, qui va fêter cette année ses 190 ans, les objectifs 2019 sont tracés. « Nous pérennisons nos actions engagées depuis plusieurs années dans le bâtiment en poursuivant le développement produit sur la gamme Nanovib. Cette gamme est un véritable pas en avant pour le secteur de la prévention, de la santé et de la sécurité. Et dans l’univers du jardin, nous poursuivons notre relance avec la nouvelle gamme naturOvert qui apporte des produits aux utilisateurs avertis dans le respect des préceptes du jardiner au naturel. » Mais Leborgne voit déjà plus loin et souhaite profiter de ses nouvelles opportunités pour « se pencher sur un développement à l’international… »

 

Vous avez aimé ? alors partagez !