fr / en / es
>
>
190e anniversaire : celles et ceux qui font Leborgne racontent !
Actualités
19.11.2019

190e anniversaire : celles et ceux qui font Leborgne racontent !

190e anniversaire : celles et ceux qui font Leborgne racontent !

Ils ont 15 ans, 30 ans, voire bientôt 40 ans d’entreprise, travaillent sur les sites d’Arvillard ou la Rochette, et sont les mémoires très actives de la société Leborgne. A l’occasion du 190e anniversaire de l’entreprise, nous avons rencontré ces collaborateurs pour qui fidélité rime avec fierté. En quelques phrases, ils ont accepté de partager une anecdote, une réflexion ou un pan de vie. Rencontres…

190e anniversaire : celles et ceux qui font Leborgne racontent !


Thérèse Peillex, Plateforme logistique, depuis 27 ans chez Leborgne : « Au départ, vraiment surprise de découvrir qu’il y avait autant de femmes au sein de Leborgne ! »

« Avant de rentrer dans l’entreprise, il y a 27 ans, sur les conseils de mon voisin qui était à l’époque chef d’équipe à la forge de l’usine à Arvillard, je ne connaissais Leborgne que de nom et j’ai vraiment été surprise de découvrir qu’il y avait autant de femmes employées ! Jusque-là, je pensais que c’étaient plutôt des métiers d’hommes, des métiers de force. Or il y a une grande diversité de fonctions dans la chaîne de production. Depuis, j’ai occupé plusieurs postes et évolué au sein de différents services : emmanchage, emballage, préparation de commandes et aujourd’hui je suis magasinière titulaire sur la plateforme de La Rochette. Comme pour la majorité des personnes qui travaillent chez Leborgne, j’ai un réel attachement pour mon entreprise et une vraie fierté de voir sa notoriété en France et à l’international. D’autant qu’il y a un vrai esprit d’équipe. Très impliquée dans le comité d’entreprise, je participe à l’organisation des voyages annuels où l’on se retrouve en famille. Ce sont des moments forts pendant lesquels nous partageons bien plus que des heures de travail ! »

190e anniversaire : celles et ceux qui font Leborgne racontent !


Gérard Compagne, Atelier assemblage, depuis 39 ans chez Leborgne : « Déjà, à l’époque les clients étaient surpris d’apprendre que l’usine des Leborgne était située au fin fond de la Savoie ! »

« Je dois partir à la retraite, c’est prévu pour juin 2020, et j’avoue que lorsque j’y pense j’ai un pincement au cœur de laisser mes collègues et de quitter une entreprise qui m’a vu évoluer pendant presque 40 ans ! J’y suis en effet entré dès mon retour de l’armée en 1980 et j’ai travaillé à tous les postes de fabrication, de la forge à Arvillard à l’emmanchage sur le site de La Rochette qui est la dernière étape de l’assemblage des outils. C’est donc une vraie fierté de faire partie d’une entreprise qui perdure depuis maintenant 190 ans car Leborgne est aujourd’hui l’une des meilleures marques sur le marché. Les retours de nos clients sont toujours positifs, et ça ne date pas d’hier… Déjà, à l’époque, beaucoup nous demandaient combien d’usines Leborgne existaient car ils voyaient nos outils partout en France. Ils étaient surpris d’apprendre que la seule usine était située à Arvillard, au fin fond de la Savoie ! »

190e anniversaire : celles et ceux qui font Leborgne racontent !


Françoise Gachet, ADV, depuis 18 ans chez Leborgne : « Nos clients se reconnaissent dans les valeurs de Leborgne car nous cultivons chaque jour auprès d’eux une vraie proximité »

« J’ai grandi, et je réside encore d’ailleurs, à Arvillard où la majorité des habitants travaillaient au sein de l’usine Leborgne. Depuis mon enfance, j’y associais l’image de la forge, de l’acier, de l’incandescence des matières… De mon côté, j’y suis entrée en 2001 après avoir travaillé pour le fabricant de piolets d’alpinisme Charlet-Moser, qui appartenait à Leborgne. Je suis donc très attachée et fière de faire aujourd’hui partie de cette entreprise qui représente un symbole fort de la région. Nos clients nous voient comme une société qui a un vrai savoir-faire et une forte efficacité pour produire des outils de qualité qui font l’unanimité. Et cela va même plus loin car ils nous disent se reconnaître dans les valeurs de la marque car nous cultivons chaque jour auprès d’eux une vraie proximité. »  

190e anniversaire : celles et ceux qui font Leborgne racontent !


Joël Ginet, Forge, depuis 22 ans chez Leborgne : « Si le travail à la forge a évolué pour produire des outils toujours plus design et plus résistants, l’exigence de la qualité reste la même de génération en génération » 

« Si l’entreprise existe depuis si longtemps, c’est qu’il y a toujours eu la volonté d’assurer la transmission du savoir-faire entre les générations. Le travail à la forge a largement évolué depuis mon arrivée en tant qu’ouvrier. Au fil des années, il s’est modernisé et industrialisé pour produire des outils toujours plus efficaces, plus résistants et plus design. Et aujourd’hui en tant que chef d’équipe, je suis fier de voir que les anciens partagent toujours autant avec les jeunes afin que l’exigence du détail et de la qualité reste la même. Cela participe beaucoup à la renommée actuelle de la société. »

190e anniversaire : celles et ceux qui font Leborgne racontent !


Benjamin Manai, Peinture, depuis 23 ans chez Leborgne : « Bientôt à la retraite, mais pas vu le temps passer tant j’apprécie le savoir-faire et l’esprit d’équipe ! »

« Mon histoire avec Leborgne a commencé en tant qu’utilisateur car avant d’intégrer la société, je travaillais dans le secteur du BTP. J’avais une belle image de la marque et j’achetais déjà ses outils qui étaient très performants, sans savoir que j’allais faire partie de l’équipe qui allait les fabriquer quelques années plus tard ! En intégrant l’entreprise en tant qu’intérimaire, puis en m’y installant en tant que préparateur de commande et aujourd’hui à la peinture, je perpétue le savoir-faire et aussi un certain état d’esprit. Nous sommes une vraie équipe avec une belle ambiance. La preuve : je suis proche de la retraite mais j’ai l’impression d’être arrivé hier, je n’ai pas vu le temps passer… Cela en dit beaucoup sur la relation que j’entretiens avec Leborgne et la fierté d’y travailler ! »

190e anniversaire : celles et ceux qui font Leborgne racontent !


Lionel Veyret, Atelier mécanique, 13 ans chez Leborgne : « En entrant chez Leborgne, j’ai découvert la culture de la précision. Chaque outil est le fruit d’un travail d’horloger ! »

« Si je connaissais l’entreprise de nom comme la majorité des habitants du coin qui bricolent et jardinent régulièrement ; en entrant chez Leborgne, j’ai tout de suite été impressionné par l’univers de la forge. Tout au long de la chaine de production : au lancement des séries, durant la fabrication et jusqu’à la révision des outillages de forge, chaque étape est réalisée avec une grande précision et les membres de l’équipe se sentent garants du niveau de qualité rendu. On n’est pas en Suisse, mais on pourrait presque dire que chaque outil est le fruit d’un travail d’horloger ! D’ailleurs, je suis très fier de participer à la production d’outils made in France. Cela donne du sens à notre métier à un moment où on en trouve de moins en moins en magasins. »

190e anniversaire : celles et ceux qui font Leborgne racontent !


Serge Gouverneur, Recherche et développement, 21 ans chez Leborgne : « Chaque outil Leborgne est le fruit d’un long et méticuleux travail de terrain pour la satisfaction des utilisateurs finaux »

« La philosophie du développement-produit chez Leborgne est le design centré sur l’utilisateur. C’est notre marque de fabrique car nous sommes actuellement les seuls à travailler de cette façon. Chaque outil est le fruit d’un long et méticuleux travail de terrain auprès des services techniques, des artisans, des grandes entreprises… Le principe est l’observation, la détection d’un besoin, puis des phases de tests, de modifications et de validation, avant la mise sur le marché. Cette méthodologie très structurée du bureau d’études nous permet de proposer des produits différents de ceux qui existent sur le marché et pertinents pour ceux qui les utilisent. Par exemple, le balai XL en plastique, le décoffreur longue portée Nanovib® ou récemment la pelle ergonomique Nanovib®, sont des outils qui sont adoptés par de nombreux professionnels qui se rendent compte des bénéfices au quotidien en termes de pénibilité, de rendement et de confort. Voir cette satisfaction des utilisateurs finaux est vraiment une récompense pour nous ! »

190e anniversaire : celles et ceux qui font Leborgne racontent !


Abdelaziz Chelloug, BE mécanique, 25 ans chez Leborgne : « Très jeune, j’ai découvert, émerveillé, la forge Leborgne et ces hommes se passant un petit lopin incandescent qui devient un marteau ! »

« Tout le monde sait naturellement ce qu’est un marteau. Mais on ne s’imagine pas en réalité tout le cheminement qu’il faut pour élaborer un tel outil. Mon grand-père et mon père ont travaillé chez Leborgne avant moi, et lorsque je suis arrivé très jeune à la forge, j’ai découvert, émerveillé, le travail de ces hommes se passant un petit lopin incandescent et les machines qui le façonnent. A la fin, voir apparaitre ce marteau, j’ai trouvé ça fantastique ! 25 ans après, ces images restent gravées dans ma mémoire et je suis fier de voir que nous continuons collectivement à partager l’amour du travail bien fait. Dans mon poste de tourneur-fraiseur, le numérique a révolutionné le métier et nous avons su évoluer pour répondre au mieux aux nouveaux besoins des clients. C’est très valorisant ! »

190e anniversaire : celles et ceux qui font Leborgne racontent !


Yves Ginet, Marketing, 35 ans chez Leborgne : « Il y a 30 ans, le manche Nova a révolutionné le monde de l’outillage. C’est la parfaite illustration de l’innovation selon Leborgne ! »

« Une belle illustration pour moi de ce qu’est l’innovation selon Leborgne, c’est la révolution dans l’outillage que nous avons provoquée à la fin des années 80 avec les manches Nova. A cette époque, nous étions conscients que la seule faiblesse des outils était leur manche en bois. Nous avons donc creusé l’idée de développer un manche plus solide, imputrescible et plus sécurisant pour l’utilisateur en cas de casse afin d’éviter qu’il ne se désolidarise du fer. Nous avons alors été les premiers à croire et à concevoir un manche avec un noyau en fibre de verre scellé dans la douille. Si au début la commercialisation a été difficile car beaucoup de distributeurs n’y croyaient pas, les utilisateurs nous ont donnés raison et c’est un succès depuis plus de 30 ans ! Cela a contribué à la réputation de Leborgne auprès des compagnons et des artisans. D’ailleurs à chaque salon des professionnels de tous âges viennent nous faire l’éloge de nos outils. Et à chaque fois, ces messages nous donnent des frissons ! »

190e anniversaire : celles et ceux qui font Leborgne racontent !


Fabrice Pépin, Responsable service industrialisation, 20 ans chez Leborgne : « L’une des forces de Leborgne, c’est que nous conservons en interne des compétences très larges tout en proposant un design vraiment reconnaissable. »

« Imaginer des outils différenciant de la conception à la réalisation est une notion assez rare aujourd’hui sur ce marché très concurrentiel. L’une des forces de Leborgne, c’est que nous conservons en interne des compétences très larges tout en proposant un design qui est vraiment reconnaissable. Cela impose au quotidien aux équipes d’élever leur niveau car les conceptions sont de plus en plus pointues et le niveau de qualité attendu sans cesse plus important. Nous avons donc de la chance de compter dans nos rangs des collaborateurs passionnés qui recherchent l’excellence. C’est cet assemblage des savoir-faire qui nous permet d’être un acteur singulier sur ce marché et de sortir des sentiers battus. »

Vous avez aimé ? alors partagez !