>
>
Philippe Louppe, QSE chez Legendre : « avec Leborgne nous partageons la vision de l’innovation au service de la sécurité »
Actualités
société - 05.03.2019

Philippe Louppe, QSE chez Legendre : « avec Leborgne nous partageons la vision de l’innovation au service de la sécurité »

Leborgne_InterviewPhilippe

En près de 25 ans, le groupe Legendre s’est imposé comme l’un des acteurs majeurs du BTP en France. L’entreprise est en pleine dynamique avec en 2017 un bond de son chiffre d’affaires de 27% et 200 nouveaux salariés pour atteindre 1 800 collaborateurs. Une croissance à gérer notamment en terme de sécurité sur les chantiers. Pour cela, Legendre a signé en mars dernier une convention avec OPPBTP et l’ICSI, mais fait également confiance aux outils Leborgne depuis de nombreuses années. Rencontre avec Philippe Louppe, le directeur du service QSE du groupe.
 

A quel niveau placez-vous la prévention au sein du groupe Legendre ?
Philippe Louppe :
La prévention et la sécurité sont évidemment des éléments absolument centraux de notre politique de développement. Cet engagement n’est d’ailleurs pas récent car en 2009 déjà, année de mon arrivée au sein du groupe, cette question était au cœur des projets. C’est à cette époque que le service QSE, dont je suis responsable, a été créé et qu’a été engagée la démarche de prévention directement liée aux risques du travail. Sous l’impulsion de la direction, notre président Vincent Legendre en tête, ce travail est devenu prioritaire pour assurer les meilleures conditions de travail possible à nos compagnons. Aujourd’hui, nous sommes une équipe de 16 collaborateurs qui œuvre aux différentes actions partout en France et plus récemment en Europe avec nos implantations à Londres et à Jersey. 

 

La convention avec l’OPPBTP et l’ICSI pour donner de l’élan à l’initiative 100% sécurité


Quelle est votre stratégie ?
Philippe Louppe :
Notre stratégie est d’adapter nos politiques et nos consignes pour coller au plus près aux besoins et aux réalités de terrain. Cela implique beaucoup d’écoute et de compréhension des métiers, des savoir-faire et des process. Et ensuite, il s’agit d’aider au quotidien nos entités opérationnelles à mettre en œuvre de manière concrète cette politique. Ce n’est évidemment pas simple quand on sait que le groupe Legendre emploie plus de 1 800 collaborateurs et que de nombreuses entreprises interviennent également dans le cadre de nos missions. Afin de communiquer le bon message et que celui-ci soit partagé et appliqué, nous avons mis en place plusieurs programmes. Par exemple, nous sommes une des premières entreprises à avoir signé une convention avec l’OPPBTP et l’ICSI afin de réaliser un programme de prévention sur le long terme et de donner un élan à l’initiative 100% sécurité.

 

Philippe Louppe, QSE chez Legendre : « avec Leborgne nous partageons la vision de l’innovation au service de la sécurité »
Legendre est une des premières entreprises à avoir signé une convention avec l’OPPBTP et l’ICSI
 

Quel a été l’élément déclencheur de la signature de cette convention ?
Philippe Louppe :
Ces dernières années, nous avons connu une recrudescence d’accidents sur les chantiers. Elle était en partie dû à la forte croissance du groupe qui nous a conduit à embaucher beaucoup de jeunes. Or nous sommes conscients que le temps de formation et de stabilisation des équipes participe à la problématique de l’accidentologie. La signature d’un partenariat avec deux organismes importants de la sécurité et de la prévention nous a semblé opportune. Le principe est que l’OPPBTP et l’ICSI mènent une immersion sur nos différents sites et chantiers afin d’établir un état de la culture sécurité au sein de l’entreprise. Comprendre nos problèmes, mettre des mots sur nos symptômes et avancer sur la thématique de la sécurité sont des axes et des leviers sur lesquels nous souhaitons baser notre politique pour les prochaines années. L’analyse croisée des résultats de l’audit servira de point de départ aux engagements et actions à mettre en place.

 

« La place de l’outil est très importante »

 

Vous souhaitez également faire en sorte que vos équipes soient parties prenantes de cette démarche…
Philippe Louppe :
Tout à fait ! Tous les salariés de l’entreprise ont un rôle à jouer depuis l’identification des risques jusqu’à l’élaboration et la mise en œuvre du plan d’actions de prévention. L’homme est aujourd’hui au centre de nos préoccupations et nous avons l’envie que tous les projets prennent forme en équipe. L’objectif à long terme est de réussir à ancrer une valeur de sécurité chez tous les collaborateurs intégrant le groupe. Car les nouveaux embauchés, les intérimaires, les apprentis ou les stagiaires représentent une catégorie vulnérable de salariés affectés à des missions qu’ils ne maitrisent pas encore tout à fait. Cela nécessite d’agir au moment de leur formation et au niveau de l’entreprise qui les accueille. Les salariés devront être sensibilisés dès leur embauche, notamment à travers un accueil sur la sécurité générale, puis sur la sécurité au poste de travail.

 

Philippe Louppe, QSE chez Legendre : « avec Leborgne nous partageons la vision de l’innovation au service de la sécurité »
Une équipe de 16 collaborateurs qui œuvre en France et plus récemment en Europe

 

Quelle est la place de l’outil dans la prévention des risques ?
Philippe Louppe :
Si notre priorité est de protéger nos collaborateurs des risques de chutes de hauteur ou du danger au moment des opérations de levage et de manutention, la place du matériel est très importante. Elle entre d’ailleurs dans le cadre de notre politique du maintien à l’emploi. Car avoir les bons outils participe au fait de bien travailler, le plus longtemps possible et sans dommage à longs termes pour le corps. Il y a peu de temps, par l’intermédiaire des CHSCT (Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail), nous avons fait la promotion de plusieurs équipements, notamment les outils anti-vibrations qui améliorent grandement le quotidien des compagnons les plus exposés. Et je peux vous dire que Leborgne est en pointe sur ces questions.

 

Leborgne, « une vraie connaissance terrain de l’univers du gros œuvre »

 

Justement comment avez-vous découvert Leborgne ?
Philippe Louppe :
Pour la petite histoire, à l’époque, nous cherchions sur internet les produits qui existaient en termes de prévention et Leborgne est ressorti en premier. S’en est suivi une rencontre sur le salon Expoprotection à Paris et un rendez-vous avec Yves Ginet, le responsable prescription. Nous avons alors sélectionné plusieurs outils et avons tout simplement fait des tests : marteau anti-vibrations, pince à talon spécifique pour les banches, grattoir à manche télescopique, décoffreur longue portée… Après avoir pris conscience de leurs valeurs ajoutées, nous avons décidé de les intégrer à notre catalogue matériel. C’est de cette façon que notre collaboration a débuté.

 

Philippe Louppe, QSE chez Legendre : « avec Leborgne nous partageons la vision de l’innovation au service de la sécurité »

"Après avoir pris conscience de la valeur ajoutée des outils Leborgne, nous avons décidé de les intégrer à notre catalogue matériel"

 

Et comment jugez-vous la politique de prévention portée par Leborgne ?
Philippe Louppe :
La première chose, c’est que nous partageons une même vision, celle de l’innovation au service de la sécurité. La bonne approche réside en la capacité d’une entreprise à anticiper ses problèmes et chez Leborgne vous l’avez bien compris réussissant à prévoir les problématiques liés, par exemple, aux TMS (troubles musculo–squelettiques). On sent que la démarche est pragmatique, qu’il y a une vraie connaissance terrain de l’univers du gros œuvre, ainsi qu’une stratégie basée sur des études et des retours d’expérience. Enfin vos collaborateurs sont dans une dynamique d’accompagnement et d’écoute des problématiques de santé et de sécurité au travail. C’est forcément ce que l’on attend !

Vous avez aimé ? alors partagez !