fr / en / es
>
Conseils jardin
>
>
Meulage des outils de coupe

Meulage des outils de coupe

Pourquoi supprimer les refoulements de matière des outils ?

Que ce soit sur la tête d’une broche ou d’un ciseau de maçon, sur la tête d’un coin à fendre le bois et parfois sur la surface de frappe d’une masse ou d’un merlin, vous allez voir apparaître, à l’usage, un refoulement de matière qui va, petit à petit, se fissurer sur le pourtour. 

Ce refoulement est dangereux car il est en général coupant et de petits éclats métalliques peuvent se détacher et venir blesser l’utilisateur ou quelqu’un dans son environnement.

Refoulement de matière des broches, ciseaux et coins

Sur les broches, ciseaux et coins ce refoulement est normal car ces outils ne sont pas trempés durs : il faut régulièrement rafraîchir la surface, refaire le chanfrein d’origine et arrondir les arêtes en enlevant à la lime ou à la meule tout le métal refoulé. Prenez soin de ne pas trop chauffer la surface meulée de façon à ne pas annuler les effets du traitement thermique.

Refoulement de matière sur les masses et merlins

Pour les masses et les merlins, l’apparition d’un refoulement matière peut avoir deux causes différentes : 

  • si le refoulement se produit très rapidement avec apparition de fissures après une heure d’utilisation, il peut s’agir d’un défaut métallurgique ou du traitement thermique de l’outil. Il faut alors arrêter d’utiliser cet outil et demander un échange sous garantie à votre distributeur.
     
  • en revanche si un léger refoulement sans fissure apparaît après une utilisation intensive de votre outil, c’est alors un vieillissement normal qui apparaît quand deux surfaces métalliques sont frappées l’une sur l’autre. Il faut simplement rafraîchir la surface, refaire les chanfreins et arrondir les arêtes à la lime ou à la meule.

Utiliser une meuleuse oui, mais avec précaution

Dans tous les cas, l’utilisation de la meuleuse ne peut se faire qu’après avoir pris connaissance des instructions de sécurité indiquées dans le mode d’emploi de la machine (port de protections individuelles) et en évitant toute surchauffe de la surface meulée ce qui pourrait supprimer la dureté obtenue par le traitement thermique d’origine.