>
Santé & sécurité
>
La sécurité selon Leborgne

La sécurité selon Leborgne

Le marteau Leborgne, l’outil symbole de la sécurité de la marque

Écarter « le risque de... » fait partie des toutes premières exigences de Leborgne.

La qualité de l’outil forgé, sa non dangerosité, sont les premiers gages de sécurité offerts par Leborgne, dès l’origine de l’entreprise en 1829.

Dès le départ, la qualité des outils Leborgne contribue à la réputation de la marque, notamment auprès des ouvriers du bâtiment.

Du manche en bois au manche composite, pour plus de sécurité

En 1988, le manche « Nova », 1er manche composite du marché offre une résistance à la rupture inégalée et vient détrôner le manche en bois. C’est une véritable révolution pour l’époque qui vient renforcer l’image de la qualité de la marque.


La sécurité des outils alliés à de nouvelles fonctionnalités

Chez Leborgne, la R&D s’appuie toujours sur une connaissance fine du terrain. Comment et dans quelles conditions les ouvriers du bâtiment utilisent les outils à main ? Quelles sont leurs contraintes, leurs exigences ?

En 1998, grâce à cette volonté d’observation et d’écoute, Leborgne dote son célèbre marteau d’une fonctionnalité supplémentaire : une surface latérale plane qui permet de taper avec le côté du marteau. L’ouvrier gagne en performance et confort dans les espaces exigus.

Une 3e matière et la gamme BatiPro® est née. En ajoutant un grip élastomère au manche en fibres de verre, le marteau Leborgne devient encore plus sûr. Cette évolution technologique est à l’origine de la gamme BatiPro® de Leborgne. Et le marteau est son bestseller !


Gamme nanovib® : La solution professionnelle pour prévenir la pénibilité au travail

D’abord concentré sur la prévention des risques d’accidents, Leborgne ajoute une nouvelle corde à son arc avec la volonté de protéger le capital santé de l’utilisateur. Il propose désormais des outils visant à lutter contre les maladies professionnelles et notamment les TMS (1ère cause de maladies professionnelles dans le BTP).

En ligne de mire : lutter contre la pénibilité au travail.

En partenariat avec l’INRS, un long travail sur le manche du marteau est engagé afin de réduire la transmission des vibrations vers l’avant-bras. Après de nombreux tests sur des machines spécifiques, la gamme nanovib® (lien page « gamme nanovib® ») voit le jour en 2011.

Auprès des professionnels, c’est une révolution ! Présenté au salon Batimat 2011, le marteau nanovib® change le regard sur l’outil. Ce n’est plus un simple marteau et Leborgne est le premier sur le marché réussir la quadrature du cercle : qualité, sécurité, confort, santé.

Le succès est immédiat et depuis la gamme nanovib® s’est enrichie de nombreuses références.

Leborgne milite pour obtenir la création de normes antivibratoires dans la Martellerie.

En savoir plus sur la réglementation sécurité dans le BTP (lien page « réglementation »)

Les innovations Leborgne les plus célèbres

  • La pince à talon, dont le poids a été divisé par trois, facilite leur manutention,
  • Le burineur manuel, est idéal pour décaper les laitances de béton après décoffrage, remplace l’usage de la barre à mine.

  • La barre à mine isolée supprime le risque d’électrocution (<1000V) en cas de choc involontaire avec un câble électrique lors de travaux de VRD.

  • La clé à étais permet de serrer ou desserrer les écrous d’étais en supprimant tout bruit.

  • Le coupe boulon à crémaillère réduit de 30 % l’effort à fournir lors de la coupe.

  • La tenaille cisaille permet quant à elle une réduction de l’effort de 50 %.

  • L’angle du porte-marteau nanovib® empêche le marteau de chuter lorsque le compagnon s’accroupi.

  • Le grattoir télescopique de 2 à 3,5 m de longueur évite d’avoir à travailler en ayant le bras au-dessus de la coiffe du rotateur.

  • Le décoffreur longue portée est doté d’un manche d’1m85 lui permettant de décoffrer les plaques de contreplaqués des dalles béton directement depuis le sol sans avoir recours à la PIR et prévient ainsi le risque d’accident.


Nos partenariats professionnels pour prévenir les risques et la pénibilité sur les chantiers

Afin de répondre à la demande des entreprises de BTP à la recherche des solutions en mesure de diminuer la pénibilité à laquelle leurs salariés sont exposés, Leborgne a noué des partenariats avec des experts de la prévention : l’OPPBTP, l’IRIS-ST (pôle prévention de la CAPEB), les responsables sécurité des majors du bâtiment et les artisans eux-mêmes. De cette démarche est née la nouvelle gamme d’outils nanovib®.

Impartialité et objectivité des résultats

Le 24 avril 2012, Leborgne signe un partenariat avec la CAPEB et l’IRIS-ST pour tester et proposer aux entreprises des outils innovants en matière de prévention des risques. Cet accord tripartite garantit l’impartialité et l’objectivité des résultats.

En interne, une équipe dédiée en Savoie et à Billnäs en Finlande (le Test-Lab du Groupe Fiskars auquel appartient Leborgne (lien page « histoire d’un territoire ») spécifie les exigences techniques élevées et contrôle les caractéristiques chimiques, mécaniques et vibratoires de nos outils.


Leborgne partenaire de la CAPEB depuis 2012

Des partenariats divers pour répondre à des problématiques variées

  • Avec la CARSAT, Leborgne lutte contre les TMS d’une façon générale pour améliorer la santé des compagnons,
  • Avec l’OPPBTP, Leborgne observe les problématiques sécurité liées aux métiers du bâtiment et travaux publics,
  • Avec la CAPEB, le CNATP, la FFB et l’EGF-BTP, Leborgne s’intéresse à la fois aux nouveaux besoins rencontrés par les artisans, les TPE, les entreprises générales du Bâtiment, les Majors et des entreprises de Travaux Publics.

Leborgne assure également une présence active dans les instances de dialogue afin de tisser de nombreux échanges et rester au cœur des attentes de la profession : Cetim (centre technique des industries mécaniques), SIO (syndicat de l’industrie de l’outillage), UNM (Union de normalisation de la mécanique), Afnor, Chambre de commerce et d’industrie, Unibal (Union national des industriels du bricolage), FEDIYMA (comme Unibal mais à l’échelon international), CNDB (Centre national du bois), SYNAMAP (Syndicat National des Acteurs du Marché de la Prévention et de la Protection) ...