>
Conseils jardin
>
>
Couper et fendre du bois de chauffage

Fendre du bois de chauffage

Depuis quelques années, nous assistons à un engouement sans précèdent pour le bois comme moyen de chauffage. Malgré l’apparition de nouveaux produits comme les granulés ou copeaux de bois, le bois en bûche reste le moyen le plus utilisé pour se chauffer. Merlins éclateurs et coins éclateurs, mais aussi fendeur de bûches vous seront alors de précieux alliés pour refendre votre bois.

Une meilleure combustion des bûches fendues en quartier

L’intérêt de refendre du bois-bûche en quartier – la bûche va brûler depuis son cœur et non depuis son écorce - est d’obtenir un démarrage de feu plus facilement, d’avoir un feu qui dégage plus de calories et qui encrasse nettement moins le conduit de votre cheminée.



Fendre du bois de chauffage déjà calibré

Dans la plupart des cas, votre bois de chauffage vous est livré coupé à la bonne longueur (30 ou 50cm selon votre poêle à bois ou votre insert) et fendu. Toutefois, il n’est pas rare que vous ayez besoin de refendre quelques bûches pour obtenir des quartiers. Dans ce cas, l’outil idéal est le merlin éclateur (appelé aussi hache à fendre) de 2,5 kg, à utiliser sur un plot en bois dur comme du chêne ou du hêtre.

Dans certaines régions, les bûcherons préfèrent débiter en forêt en 100 cm de long, voire plus, et fendre sur toute la longueur avant de charger dans la remorque. Pour refendre ce bois-bûche, le merlin de 3,7 kg s’impose alors et très souvent avec un coin éclateur lors du premier coup porté.

Fendre des bûches facilement et en toute sécurité

L’association du merlin éclateur (à la surface de frappe métallique) et du coin Sécuri-T (à la surface de frappe polymère) ou du merlin éclateur Sécuri-T (3 kg) et d’un coin métallique, vous permet de couper des bois de petites sections comme des bois plus gros. La surface de frappe polymère du coin ou du merlin éclateur évite d’avoir à meuler les refoulements de matière excessifs susceptibles de générer des éclats métalliques pouvant blesser l’utilisateur.. Pour plus de performance et autant de sécurité, il est contre-productif d’utiliser le merlin éclateur Sécuri-T avec le coin Sécuri-T.

Le fendeur de bûche : plus léger et plus précis

Composé d’un tube qui coulisse à l’intérieur d’un second tube en acier terminé par un coin, le fendeur de bûche permet de travailler sans avoir à soulever le merlin au-dessus de la tête. Cela évite donc les torsions du dos et ne nécessite que très peu d’effort physique puisque seule la partie supérieure du fendeur a besoin d’être soulevée. Idéal dans des endroits bas de plafond. Autre avantage : comme le coin est directement posé sur la bûche, l’outil se révèle d’une grande précision. Il n’est donc plus nécessaire d’avoir à viser la bûche ce qui supprime donc tout risque de faux-coups. Seule contrainte à respecter : un dimensionnement standard des bûches.

Astuce : Pour couper du petit bois, placer les bûches à la verticale dans un pneu jusqu’à occuper l’ensemble de l’espace circulaire et utiliser le fendeur de bûche pour couper de petites sections. Cela vous évite de recourir à la hachette et vous garantit une meilleure sécurité dans le geste.

Fendre des bûches d’un bois livré sous toutes ses formes

Si vous récupérez du bois sous toutes ses formes ou pratiquez la coupe complète à l’aide d’une hache pour les petits diamètres, vous aurez besoin de plusieurs outils adaptés :

  • vous utiliserez le merlin éclateur de 2,5 kg pour refendre les bois de petit diamètre (inférieur à 30 cm).
  • pour la souche, les bois de gros diamètre et ceux qui ont des départs de branches (nœuds), vous devrez utiliser le merlin éclateur de 3,7 kg.

  • dans les cas les plus difficiles, il vous faudra recourir à un coin éclateur sur lequel vous taperez avec le merlin éclateur de 2,5kg ou 3,7 kg, voire avec une masse de 3 à 4 kg.

Attention aux fausses bonnes pratiques

Sur des bois très faciles à fendre, il n’est pas rare de voir utiliser une hache. Nous le déconseillons pourtant car la hache se coince souvent dans le bois sans le fendre et il est alors difficile et dangereux de la retirer.

Certains utilisent aussi une masse à tranche pour fendre : l’avantage est qu’elle existe en 5 kg mais laissons cet outil aux costauds capables d’utiliser de tels poids.


Le manche en fibres de verre Novagrip : un investissement très vite amorti !


Le premier manche en fibres de verre Novagrip a été créé par Leborgne spécialement pour les outils qui fendent du bois.

En effet, la fente du bois a toujours été une grosse consommatrice de manches bois de rechange, les faux-coups étant nombreux.

Pour votre confort et votre sécurité le manche en fibres de verre Novagrip est pratiquement obligatoire en première monte. Le surcoût s’amortit très souvent en une journée de travail…