>
Conseils jardin
>
>
Préparer et entretenir son potager

Préparer et entretenir son potager

Du défrichage d’une parcelle de terre à un entretien régulier du sol entre les plants de légumes, le travail du potager demande des outils appropriés afin de gagner en efficacité tout en réduisant les efforts physiques à fournir.

Défricher un terrain, une parcelle de terre

Vous avez repéré un bel espace ensoleillé dans votre jardin, non loin d’un point d’eau, bref idéal pour y installer votre potager. Pour l’heure, il s’agit de préparer la parcelle envahie d’herbes, d’arbustes et autres surprises souterraines !

Munissez-vous dans un premier temps d’une pioche terrassier dont le côté panne servira à décroûter, creuser et couper les racines. Le côté pic sera quant à lui approprié pour creuser dans un sol caillouteux, pour dé-pierrer et dessoucher. Face à un arbuste, la pioche-hache vous sera précieuse pour couper les grosses racines. Pour déchausser des pierres, la barre à mine sera tout indiquée.

La pelle, qu’elle soit ronde ou carrée, vous servira à manipuler la terre. Et le râteau DuoPro aux dents courbes à ramasser facilement les végétaux comme les cailloux mis au jour.

Notez qu’il existe aussi la pelle-pioche pliante, dotée de trois positions réglables par vissage : dépliée elle permet de pelleter ; en position intermédiaire, elle permet de piocher ; totalement repliée elle se range facilement dans la voiture et est particulièrement utile pour le camping.

Retourner la terre pour revitaliser votre potager dès l’automne

Ameublir la terre tassée par les cultures de l’année, la pluie et les passages du jardinier est indispensable pour favoriser la circulation de l’eau, de l’air et des racines. Ce travail de bêchage doit en outre s'accompagner d'un désherbage complet des mauvaises herbes de façon à préparer un lit de semence propice au bon développement des graines. 

De façon à faciliter le travail du jardinier, il est préférable d'effectuer ces travaux dès l'automne, quelques jours après une période de pluie, lorsque la terre est encore souple sans pour autant être gorgée d'eau. On laissera ensuite le gel hivernal briser les mottes économisant ainsi des efforts inutiles au jardinier. Si les mottes résistent et pour bien ameublir la terre, utilisez une griffe ou un croc et achevez l’opération à l’aide du râteau afin d’affiner et de niveler le sol.

La nature du terrain détermine l'outil le mieux adapté pour retourner la terre

  • Dans les sols meubles, légers ou sablonneux, la bêche s'avère un outil suffisant. Certains modèles de bêche sont équipés de rebords qui assurent un meilleur appui du pied et donc une meilleure pénétration de l'outil dans la terre. Cet équipement permet également d'éviter que la tranche de l'outil ne vienne couper la semelle des bottes.
  • Dans les sols durs ou caillouteux, le bord d'attaque de la bêche ou du louchet a tendance à venir butter sur les gros cailloux qui empêchent à la lame de s'enfoncer en profondeur. Dans ce cas, il est préférable d'utiliser une fourche à bêcher dont les dents passent plus aisément à travers les pierres. Outre le fait de retourner la terre, la bêche, le louchet ou la fourche à bêcher sont également utilisés pour arracher et replanter les végétaux (lien vers « louchet d’arrachage » et « FAB Pro »), enlever les pierres, bêcher au pied des arbres pour faire remonter les larves nuisibles ou enfouir un couvert végétal comme engrais vert.


Planter les graines, transplanter les plants

C’est déjà le mois d’avril, votre potager est fin prêt à être semé puis, quand il fera un peu plus chaud, à recevoir vos plants de légumes préalablement cultivés sous la serre qui attendent sagement dans leur godet, à l’abri des gelées.

Radis, haricots, carottes... : planter les graines à l’aide de la serfouette

Après avoir tracé au cordeau, à l’aide d’un tire-ligne, une allée bien droite sur laquelle circuler dans votre potager, utilisez la serfouette panne et langue pour tracer des sillons espacés de quelques centimètres les uns des autres (le nombre de cm dépend du légume planté, par exemple pour des radis, il faudra un espacement entre chaque sillon de 10 cm, s’il s’agit de carottes ou de haricots il faudra compter 20 cm), puis semez les graines et utilisez un râteau pour les recouvrir d’une bonne épaisseur de terre et enfin tassez délicatement avec le dos du râteau.

Tomates, poivrons, aubergines… : utiliser le transplantoir

D’abord semés en godets courant avril, vos plants de tomates, concombres, poivrons, aubergines, artichauts… doivent être transplantés en pleine terre courant mai-juin, selon le climat de votre région. Pour cette opération, utilisez un transplantoir afin de creuser un trou assez profond pour accueillir la motte du plant.

Notez que le manche ergonomique du transplantoir pro manche bi-matière est parfaitement adapté pour les professionnels des espaces verts. Sa protection le long de la soie en fait un outil idéal pour une utilisation "à l'envers" afin de faire un trou pour repiquer des plants ou enfouir des bulbes.

Entretenir le potager en désherbant sans produits chimiques

Une fois le potager en place, il s’agit de l’entretenir afin d’éviter que vos plants ne se trouvent envahis par toutes sortes d’herbes non désirées. Au lieu de recourir à des produits chimiques, il existe des outils tout aussi efficaces pour désherber tout en respectant l’environnement.

La binette a pour fonction de décompacter la terre en surface, de l’aérer et de désherber grâce à son large tranchant destiné à couper les racines des mauvaises herbes. Sur des terrains bosselés ou pour atteindre des racines plus en profondeur, utilisez le grattoir. Vous pouvez aussi opter pour une ratissoire à pousser ou une ratissoire à tirer, une lame tranchante qui coupe les racines. Les binettes, grattoirs et racloirs Duopro, développés avec les professionnels des espaces verts sont particulièrement efficaces et sauront résister aux efforts répétés auxquels ils seront soumis lors d’une utilisation régulière.

Quand les herbes indésirables sont bien enracinées et opposent une forte résistance, n’hésitez pas à vous servir d’une griffe piocheuse 3 dents. Idéale aussi pour sarcler à proximité immédiate des végétaux.