>
Santé & sécurité
>
>
Comment prévenir le risque lié aux vibrations mécaniques, sur un chantier ?

Comment prévenir le risque lié aux vibrations mécaniques, sur un chantier ?

Les vibrations mécaniques, l’une des premières causes de TMS dans les métiers du bâtiment

Dans tous travaux de maçonnerie, de coffrage, de construction de maisons à ossature bois et de charpente, le marteau est l’outil incontournable du professionnel.

Son usage répété et intensif génère des vibrations transmises au système main-bras, non sans conséquence pour la santé du professionnel. A tel point que les vibrations mécaniques représentent l’une des premières causes de TMS (troubles musculo-squelettiques) dans les métiers du bâtiment.

Les pathologies auxquelles est exposé le professionnel sont principalement de type ostéo-articulaire et vasculaire. Les symptômes, dans les cas les plus sévères, sont les suivants :

  • la maladie du marteau qui provoque un phénomène de Raynaud (crises de blanchiment douloureux des phalanges en cas d’exposition au froid et-ou à l’humidité) chez des personnes utilisant la paume de leur main comme outil de travail. A terme, cela peut entraîner la formation d’un anévrisme, avec un risque d'embolie (obstruction par un caillot sanguin) dans les artères des doigts.
  • sensation amoindrie du toucher, du chaud, du froid

  • des douleurs dans les bras et les mains,

  • une gêne fonctionnelle des articulations du poignets et du coude.

Comment lever le risque de TMS par vibrations mécaniques ?

Le risque TMS s’accroît plus l’amplitude de la vibration et la durée de l’exposition sont élevées. La prévention est donc essentielle : aménagement des postes de travail et de temps de pose, mise en place d’amortisseurs de vibrations au niveau des outils et amélioration de la prise en main, port de gants...


Le marteau nanovib® réduit de près de la moitié les vibrations mécaniques

Le bureau d’études Leborgne, en partenariat avec des experts de la prévention du bâtiment, s’est attaché au développement d’une solution technique permettant de diminuer les vibrations liées à l’usage d’un marteau. Après 5 années de recherche, ce projet a donnée naissance à la gamme nanovib® et ses marteaux qui absorbent deux fois plus de vibration qu’un marteau de même catégorie réduisant ainsi les risques de TMS.

  • le marteau de Coffreur nanovib® : pour tous les travaux de maçonnerie, de coffrage, de construction de maisons à ossature bois et de charpente,
  • le marteau de Charpentier une dent + ergot nanovib® : pour les métiers de la charpente

  • le marteau de Charpentier/MOBiste + ergot nanovib® : spécialement adapté aux métiers de la construction bois.

Grâce à leur manche breveté, les marteaux nanovib® Leborgne obtiennent une VLE (Valeur Limite d’Exposition aux Vibrations) inférieure à 2,5 m/s2, autorisant ainsi le professionnel à utiliser son outil pendant toute une journée de travail (sur la base de 2 400 coups frappés par jour).

Autre avantage des marteaux nanovib® : la prévention des risques d’accidents

Brevetée, la gamme de marteaux nanovib® offre également toutes les caractéristiques de sécurité, de résistance, d’ergonomie et de fonctionnalité propres aux outils Leborgne.

  • Le manche en acier trempé des marteaux nanovib® Leborgne procure une haute résistance aux faux-coups, et son emmanchement par sertissage assure une résistance 4,5 fois supérieure à la norme NF EN15601,
  • Ergonomique, la poignée tri-matière anti-glissement assure le confort de la prise en main,

  • Les griffes et les angles de la surface de frappe sont arrondis pour prévenir les risques de coupures.

Où trouver le marteau de Coffreur nanovib® ?

Découvrir l’innovation utile selon Leborgne